Antivols Publié le 10 janvier 2024

Test — Decathlon Elops Chaine 500 : pratique et légère

Dans la gamme de Decathlon, la chaine antivol Elops 500 se distingue par son prix sous la barre des 30 €. Peut-elle faire l’affaire pour protéger votre vélo ?

Pour

  • Pratique.
  • Légère et compacte.
  • Facile à placer.
  • Bonne qualité globale.

Contre

  • Résistance moyenne.
  • Un peu trop courte en taille M.
6

La chaine antivol Decathlon Elops 500 a le mérite de ne pas être trop lourde et encombrante. Elle le paye certes sur le plan de la résistance, mais dans l’ensemble elle fait un bon travail. Nous la conseillons surtout en complément d’un antivol plus costaud ou d’arrêts assez courts.

Présentation

La gamme d’antivols de Decathlon est assez complète. Elle s’étend du très costaud U 900 au très léger Elops Spiral 120 en passant par des antivols de cadre et des chaines. Parmi ces dernières, l’Elops 500 que nous testons ici fait figure de poids plume.

La longueur peut-être un peu limitée en taille M.
La longueur peut-être un peu limitée en taille M. © Transition Vélo

Notez que la Decathlon Elops Chaine 500 existe en 2 tailles : M et L. La première, que nous avons testée, affiche 70 cm de long pour 850 g. La seconde mesure 110 cm et pèse 1 kg. L’une comme l’autre possède des maillons en acier de 6 mm de diamètre et se verrouille grâce à une serrure à clé.

Utilisation

La chaine est l’un des antivols les plus pratiques à utiliser pour son vélo. Hautement flexible, elle s’accroche facilement aussi bien sur les différentes parties du vélo que sur les points d’accroches exotiques. Ici, la chaine de Decathlon peut se montrer un peu courte dans sa version 70 cm. Un handicap quand on possède un vélo électrique avec un cadre très épais notamment. Dans ce cas, le choix du modèle plus grand, de 110 cm de long, sera plus conseillé.

L'Elops Chaine 500 convient pour les tubes de cadre fins.
L’Elops Chaine 500 convient pour les tubes de cadre fins. © Transition Vélo

En revanche, pour une chaine, ce modèle est particulièrement léger. 850 grammes seulement pour le plus petit des deux modèles et à peine 1 kg pour la plus grande version. On pourra sans trop de mal transporter l’une ou l’autre dans un sac sans trop la sentir peser.

La chaine en acier est enroulée dans un tissu assez résistant. Ce dernier évite d’abimer son cadre avec la chaine. Le tissu de l’antivol Elops 500 de Decathlon est bien accroché aux extrémités. Le dernier maillon de la chaine est englobé dans une pièce de caoutchouc de bonne facture.

Le fourreau en tissu semble assez résistant.
Le fourreau en tissu semble assez résistant. © Transition Vélo

À l’autre bout, on trouve la serrure à clé. Cette dernière est masquée par un petit cache en plastique. Cela empêche l’eau et la poussière de pénétrer à l’intérieur et prolonge sa durée de vie. En revanche, ce cache tourne indépendamment de la serrure et cela complique parfois l’insertion de la clé.

La clé s'insère facilement.
La clé s’insère facilement. © Transition Vélo

Une insertion qui se fait tout de même plutôt facilement en règle générale. La clé glissant correctement dans sa serrure. Il faudra tout de même veiller à lubrifier régulièrement le mécanisme, comme pour la majorité des antivols.

Un jeu de 3 clés est fourni avec l'antivol.
Un jeu de 3 clés est fourni avec l’antivol. © Transition Vélo

Transport

L’antivol Decathlon Elops Chaine 500 est vendu sans support de fixation dédié. Il faut dire qu’une chaine est assez facile à transporter. Soit en boule dans un sac à dos – voire une grande poche de manteau pour le plus petit des deux – soit directement enroulé autour d’une tige de selle de vélo ou d’un montant du cadre.

Pour le transport, ça (s'en)roule !
Pour le transport, ça (s’en)roule ! © Transition Vélo

Dans tous les cas, cette chaine est facile à toujours avoir sur soi. C’est d’ailleurs la qualité première d’un antivol : être là quand on a besoin de lui.

Résistance

Decathlon est assez transparent quant à la résistance de ses antivols. Celui-ci est donné pour une résistance de 5/10 sur l’échelle propre aux modèles de l’enseigne. Cette dernière indique que l’Elops Chaine 500 n’est pas conseillé pour être utilisé seul pour protéger un vélo dans un endroit sans surveillance.

La découpe à la meuleuse est très rapide.
La découpe à la meuleuse est très rapide. © Transition Vélo

Il faut dire qu’avec des maillons en acier de « seulement » 6 mm de large, l’antivol est à la merci des grosses pinces coupantes types pinces monseigneur. Avec notre meuleuse d’angle sans-fil, il nous a fallu à peine plus de 10 secondes pour couper un maillon et venir à bout de l’antivol. Les modèles les plus résistants peuvent tenir 2 ou 3 fois plus longtemps, mais tous finissent quoi qu’il arrive par céder face à un disque adapté.

Il faudra envisager cet antivol plutôt en complément d’un U plus costaud ou d’une seconde chaine. On pourra tout à fait utiliser l’Elops Chaine 500 pour sécuriser sa roue avant ou lier 2 vélos ensemble.

Conclusion

Pour

  • Pratique.
  • Légère et compacte.
  • Facile à placer.
  • Bonne qualité globale.

Contre

  • Résistance moyenne.
  • Un peu trop courte en taille M.

Note

6

La chaine antivol Decathlon Elops 500 a le mérite de ne pas être trop lourde et encombrante. Elle le paye certes sur le plan de la résistance, mais dans l'ensemble elle fait un bon travail. Nous la conseillons surtout en complément d'un antivol plus costaud ou d'arrêts assez courts.

Utilisation
6.5
Transport
7.5
Résistance
5.5

Caractéristiques

  • Prix
    25 €
  • Type d'antivol
    Chaine
  • Matériau
    Acier
  • Longueur (mm)
    700
  • Poids (g)
    850 g
  • Support vélo
    Non

Journaliste à vélo, expatrié dans le Luberon. Persuadé d'être un sniper de l'humour, qui ne rate jamais sa cible.