Vélos pliants électriques Mis à jour le 8 juillet 2024

Test – Decathlon Btwin E Fold 900 : le vélo électrique pliant pratique et confortable, mais pas vraiment compact

Le Btwin E Fold 900, vélo pliant électrique le plus haut de gamme de Decathlon, se veut pratique avec son système de dépliage en 1 seconde et confortable avec ses pneus ballons. Pari tenu ?

Pour

  • Confortable.
  • Système de pliage simple et rapide.
  • Dépliage très rapide (verrouillage automatique).
  • Rapport qualité/prix.
  • Equipement de série (garde-boue, béquille, éclairage, porte-sacoche).

Contre

  • Pas de capteur de couple.
  • Encombrement une fois plié.
  • Connectique sous le vélo.
  • Garde au sol limitée avec la béquille.
  • Lourd.
  • Puissance limitée de l’éclairage et système de fixation propriétaire.
  • Batterie encombrante.
7.5

Le Btwin E Fold 900 de Decathlon est un vélo pliant confortable et très pratique au quotidien. Son système de pliage est simple et rapide. Pour autant, son encombrement complique son utilisation dans les transports et l’absence de capteur couple ne permet pas de profiter correctement de l’assistance électrique. À ce prix-là, le vélo pliant électrique de Decathlon n’a quasiment aucun concurrent et s’impose comme l’un des meilleurs rapport qualité/prix du marché.

Présentation

Vendu 1700 €, le Btwin E Fold 900 de Decathlon est le vélo pliant électrique le plus cher de la marque française. Il reprend le système de pliage rapide du vélo pliant musculaire Fold Light 1 seconde que nous avons testé, mais opte pour des roues plus grandes (20 pouces) avec des pneus plus larges. Surtout, il embarque un moteur moyeu, placé dans l’axe de roue arrière, qui développe 35 Nm. Il est associé à une batterie de 252 Wh placée dans le tube de selle.

Si le moteur et la capacité de la batterie sont identiques à ceux du Btwin E Fold 500 vendu 600 € de moins, le Btwin E Fold 900 dispose d’un système de pliage beaucoup plus pratique, de pneus ballons, de freins à disque hydrauliques et d’un dérailleur 7 vitesses (contre seulement 6 pour l’E Fold 500).

Nous avons pesé le Btwin E Fold 900 à 19,24 kg. Il est plus léger que le E Fold 500 annoncé à 21,4 kg.

Le Btwin E Fold 900 est très bien équipé de série avec la présence de garde-boues, d’une béquille latérale réglable et d’un système d’éclairage alimenté par la batterie principale. Decathlon propose également une besace de 25 litres qui vient se placer facilement sur l’avant avec un système d’attache rapide à la manière de ce que l’on trouve chez Brompton. Elle ne déstabilise pas le vélo et se retire facilement. Decathlon propose également un support de smartphone spécifique qui vient se fixer sur la potence. Ce dernier semble un peu moins qualitatif que la sacoche.

Il y a beaucoup de concurrence sur le segment des vélos électriques pliants. On peut citer le Brompton Electric C-Line (roues 16 pouces, 16,6 kg à 3450 €) qui est probablement le modèle le plus compact une fois plié, l’Ahooga Max (20 pouces, 19 kg, 3500 €), l’Eovolt Afternoon Pro (20 pouces, 19,5 kg, courroie, 3000 €) dont la sortie est prévue pour septembre 2024, le Tern Vektron P7i (20 pouces, moteur pédalier Bosch, 22,5 kg, 3600 €) ou encore le GoCycle G4 (20 pouces, 17,6 kg, 3800 €). L’E Fold 900 reste l’un des modèles pliants électriques les plus abordables du marché.

Confort

La majorité des vélos pliants se passent de suspensions et il faut souvent s’en remettre à l’amortissement des pneus pour assurer le confort du cycliste. Le Btwin E Fold 900 n’échappe pas à la règle.

Le cadre en aluminium 6061-T6 est rigide. L’utilisation de l’aluminium permet de réduire le poids de l’ensemble et les charnières de pliage ont pour effet de réduire tout de même légèrement la rigidité de l’ensemble.

Les jantes de 20 pouces sont chaussées de pneus ballons Schwalbe Big Apple avec une section de 2 pouces, soit 55 mm de large. Ces pneus sont conçus pour offrir un important volume d’air utilisé comme une suspension et cela fonctionne. Ces pneus filtrent très bien toutes les petites aspérités de la route jusqu’aux pavés. L’absence de suspension se fait surtout sentir sur les trous et les nids de poule.

Ces pneus sont largement éprouvés sur le marché. On les retrouve sur de nombreux vélos classiques. Ils bénéficient d’une grande durée de vie, d’une bonne résistance aux crevaisons, d’un bon rendement et de bandes réfléchissantes sur les flancs. Nous les avons gonflés aux alentours des 3 bars pour avoir un bon niveau de confort tout en profitant d’un bon rendement et d’une meilleure résistance aux crevaisons (la pression recommandée est comprise entre 2 et 4 bars). On peut descendre la pression du pneu avant aux alentours de 2,2 bars pour bénéficier d’une meilleure filtration des vibrations puisque ce pneu ne supporte qu’une fraction du poids du vélo.

La position de conduite est droite. Decathlon indique que ce vélo convient aux cyclistes mesurant entre 1m45 et 1m95. Nous avons fait essayer le vélo à des personnes d’1m50 et même si le guidon est un peu haut, la conduite se fait sans problème. Pour les très grands gabarits, la potence dispose d’un réglage de la hauteur qui permet de rehausser le guidon de 6 cm, mais l’on reste tout de même un peu trop près du guidon. Attention pour les plus grands, le poids maximum tout compris reste de 130 kg, soit 110 kg de charge utile.

Les poignées ergonomiques sont plutôt agréables à prendre en main, mais le caoutchouc est très dur et ne filtre pas bien les vibrations. Heureusement que les pneus font bien le travail.

La selle en mousse est large et très confortable. Elle dispose d’une poignée pour faciliter la manipulation du vélo une fois plié.

Le confort offert par le Btwin E Fold 900 est très appréciable, surtout pour un vélo pliant. On peut envisager de faire 20 à 25 km sans aucun problème.

Le confort de pliage

Identique à celui du Fold Light, le pliage du E Fold 900 est très simple. Une fois la pédale de gauche mise en bas, il suffit d’ouvrir la charnière du tube supérieur et de venir rabattre la roue avant sur la roue arrière.

Une fois les deux roues arrimées grâce à système magnétique, il reste à rabattre le guidon sur le côté en ouvrant la charnière. Il est maintenu via un système de clip qui tient assez bien. On aurait préféré un aimant un peu plus puissant pour le verrouillage des deux roues ou un système de verrouillage mécanique. Il nous est arrivé qu’elles se décrochent lorsque l’on pousse le vélo plié. Pour que le verrouillage fonctionne bien, il faut que l’aimant soit bien aligné.

Dans cette position intermédiaire, le vélo peut être poussé à une main. Il suffit d’agripper le haut de la selle, de pencher le vélo vers l’arrière et de le faire rouler. La bascule reste difficile à cause du poids du vélo, mais une fois le coup de main pris, cela se fait sans trop de problèmes.

Attention, la marche arrière est plus compliquée puisque les pédales bloquent le mouvement de la roue en arrière (la roue libre ne fonctionne qu’en avant). On peut tout de même déporter le poids du vélo sur la roue avant pour reculer sur place par exemple. C’est un coup de main à prendre. Ce pliage intermédiaire s’effectue en seulement quelques secondes.

Le Btwin E Fold 900 peut rouler une fois plié.

En position intermédiaire, une petite béquille en métal permet de stabiliser le vélo et protège la couronne du pédalier. Une fois le tube de selle replié au maximum, le vélo repose sur la base du tube de selle. Decathlon a tout prévu puisque la base dispose d’un petit tampon en caoutchouc et les câbles sortent par le côté pour éviter de les abimer.

Le pliage complet est légèrement plus long. Il faut replier les pédales, enfin surtout celle de droite qui dépasse beaucoup et descendre la selle. Les pédales ne sont pas des plus confortables. Elles sont notamment glissantes sous la pluie. Elles seront plutôt difficiles à remplacer puisqu’il faudra trouver un modèle pliable.

Le blocage et le déblocage de la tige de selle se font facilement. La grosse poignée permet le serrage et desserrage sans forcer. La tige de selle est graduée afin de retrouver rapidement le réglage adapté à sa taille. Autre bon point, la selle est toujours alignée avec le cadre.

Avec des dimensions de 82 x 73 x 56 cm, le Btwin E Fold 900 reste tout de même assez encombrant dans les transports en commun. En comparaison, la référence du segment en termes de compacité, le Brompton Electric C Line se contente de 64,5 x 56,5 x 27 cm. Cet encombrement associé à un poids de presque 19 kg l’oblige à le porter à deux mains lorsque l’on monte ou l’on descend les escaliers.

Un dépliage très rapide

Le dépliage du vélo est très rapide. Comme sur le Fold 1 second, une fois les pédales dépliées et la selle remontée, il suffit de soulever le vélo par la selle et de tirer le guidon d’un coup sec pour que vélo se déplie. Les deux charnières se verrouillent automatiquement via un système breveté par Decathlon.

Dans la pratique, lorsque l’on sort des transports en commun, on remonte uniquement le tube selle afin de pouvoir pousser et manipuler facilement le vélo plié sur le quai. Une fois sorti de la gare, il n’y a plus qu’à déplier la pédale de droite (celle de gauche peut rester dépliée puisqu’elle n’augmente pas l’encombrement) et tirer le guidon pour partir. La transition est fluide et se fait sans aucun effort. C’est très plaisant et très efficace.

Performances

Le Btwin E Fold 900 est équipé d’un moteur moyeu placé dans l’axe de la roue arrière. Il affiche une puissance réglementaire de 250 W et développe un couple de seulement 35 Nm (Newton-mètre). Pour autant, c’est suffisant pour propulser rapidement le vélo à 25/26 km/h sur le plat avec le mode d’assistance au maximum.

En mode 1, l’assistance est plus douce. La puissance du moteur est limitée. On peut atteindre 17, voire 18 km/h sur le plat sans forcer, mais en côte, la vitesse ne dépassera pas 10 à 13 km/h. En mode 2, l’assistance est légèrement plus pêchue. La vitesse de croisière se situe aux alentours de 22 km/h et oscille entre 13 et 18 km/h en montée.

Le vélo est dépourvu de capteur de couple et se contente d’un capteur de pédalage. On a parfois l’impression d’être sur une mobylette puisqu’il suffit de tourner les pédales sans forcément appuyer dessus pour être propulsé à 25 km/h (en mode 3). Il est impossible de contrôler précisément sa vitesse. Ce fonctionnement est désagréable et peu naturel.

Il est impossible de rouler à moins de 24 km/h en mode 3. Il va falloir arrêter de pédaler et dès que l’on tourne les pédales, le vélo est de nouveau propulsé à 24 km/h. C’est particulièrement pénible lorsque l’on roule avec d’autres cyclistes puisque l’on ne peut pas adapter sa vitesse. En mode 1, on peut contrôler un peu mieux l’allure entre 15 et 20 km/h, mais le vélo manque alors de reprise.

Il est évidemment possible de rouler sans assistance électrique, mais on sent que le vélo n’est pas fait pour ça. En appuyant assez fort sur les pédales, on peut rouler à une vitesse de croisière d’environ 18 km/h sur le plat. Les montées restent évidemment très compliquées.

Le vélo reste globalement très maniable grâce à ses roues de 20 pouces tout en étant plus stable que le petit Fold 1 Second avec ses petites roues de 16 pouces. On se sent en sécurité à son guidon.

Au niveau de la transmission, on retrouve une chaine associée à un dérailleur d’entrée de gamme Shimano Tourney 7 vitesses. La cassette 11/28 (11 dents sur le petit pignon et 28 sur le grand) combinée à un plateau de 53 dents permet d’avoir une plage d’utilisation assez large et surtout de ne pas pédaler trop vite à 25 km/h.

La poignée tournante est assez efficace, même si – dérailleur d’entrée de gamme – le changement de vitesse manque parfois de précision. De plus, le réglage de la tension du câble qui permet justement de régler le problème de saut de vitesse est situé sur le dérailleur et pas sur la commande. Il est donc impossible de faire rapidement des ajustements en roulant.

Côté freinage, on retrouve des freins à disque hydrauliques avec des étriers Tektro T275 associés à des disques de 160 mm. Le freinage hydraulique permet d’avoir un très bon touché et de moduler très finement la puissance de freinage. Les freins sont puissants et le vélo s’arrête en moins de 3 mètres à 25 km/h. Il est bien aidé par les larges pneus Schwalbe. Ces freins sont connus pour leur fiabilité et sont très répandus sur le marché.

Equipement

Le Btwin E Fold 900 est très bien équipé de série. On retrouve ainsi des garde-boue compatibles avec le pliage du vélo, une béquille et un système d’éclairage intégré. En revanche, il n’y a pas de carter de chaine. Attention donc à ne pas se salir avec le cambouis qui peut s’accumuler sur la chaine.

Le garde-boue avant dispose d’une bavette, mais elle ne descend pas assez bas à notre goût. Le bout des chaussures n’est pas protégé lorsque l’on passe dans une flaque par exemple ou lorsque l’on roule sur une chaussée détrempée. En comparaison, Brompton propose une bavette enveloppante qui vient lécher le sol. C’est certes moins esthétique, mais beaucoup plus efficace.

La béquille est réglable via un simple bouton-poussoir. C’est un détail, mais c’est très pratique au quotidien lorsque l’on s’arrête sur des pavés ou en dévers par exemple. Le seul petit problème vient de la garde au sol réduite à cause de cette béquille. Elle peut venir buter simplement en franchissant un trottoir.

L’éclairage intégré n’est pas très puissant. Il est surtout là pour être vu et ne suffit clairement pas pour éclairer une piste ou un chemin de nuit. L’éclairage avant se contente d’une puissance de 10 lux, c’est suffisant pour un usage urbain, mais pas sur les pistes cyclables périurbaines non éclairées. Le feu arrière se contente de 6 lux. L’éclairage est alimenté par la batterie principale. Le système de fixation semble assez fragile et cet éclairage est propriétaire et sera donc difficile à remplacer par un modèle plus puissant.

Pour finir la liste des équipements, on retrouve une sonnette néo-rétro plutôt efficace qui colle bien avec le style du vélo et un emplacement au centre pour le support smartphone Triban Easy.

L’écran placé à gauche intègre également les boutons de commande. L’allumage sur le dessus, le changement des informations sur le dessous et les deux flèches pour le changement du mode d’assistance. Cet afficheur se contente de l’essentiel avec l’affichage du mode d’assistance, du pourcentage de batterie, de la vitesse instantanée et d’une donnée supplémentaire (heure, autonomie restant en kilomètre, distance parcourue, distance intermédiaire. Il est parfois compliqué de voir la différence entre l’heure et l’affichage des kilomètres, mais pour l’essentiel, à savoir, l’affichage de la vitesse, du niveau d’assistance et du pourcentage de la batterie, cela reste clair et efficace.

L’écran et la commande.

L’écran dispose également d’un port USB-A sur le côté qui permet la recharge d’un smartphone ou d’un autre appareil USB, mais la puissance est limitée à 5 W.

Le porte-sacoche pour la sacoche spécifique conçue par Decathlon est particulièrement bien conçu. Il permet d’y fixer la sacoche d’un geste simple et de l’enlever à l’aide de la poignée qui déverrouille la sacoche au passage. Elle offre une contenance de 25 litres et 12 compartiments différents, mais supporte uniquement 10 kg.

Notons qu’il est possible d’installer un porte-bagages tout en conservant le pliage du vélo. Vendu 35 € par Decathlon, le porte-bagage pèse 600 grammes et peut porter 15 kg. Enfin, Decathlon propose également une housse spécifique pour vélo pliant 20 pouces qui est – rappelons-le – normalement obligatoire dans le TGV par exemple.

Autonomie

La batterie 36V/7Ah de 252 Wh est placée dans la tige de selle. Elle est très imposante et malgré la présence d’une poignée au niveau de la selle, elle reste assez contraignante à transporter. La batterie mesure 73 cm de haut et nous l’avons pesé à 3,06 kg.

Heureusement, cette batterie bénéficie d’un système de verrouillage par clé. Elle peut ainsi rester sur le vélo le temps du course en réduisant le risque de se la faire dérober. Le déverrouillage nécessite une clé alors que le verrouillage se fait sans. Ce dernier nous a posé quelques difficultés et il nous a fallu revisser à la main la petite vis à l’intérieur du tube de selle.

Avec cette batterie de 252 Wh, nous avons pu parcourir 28 km avec le mode d’assistance le plus élevé (mode 3), des pneus gonflés à 3 bars et un pilote de 80 kg avec peu de dénivelé (moins de 200 mètres). Avec le mode 2, il devrait être possible de faire plus de 35 km, mais pas beaucoup plus. Comme tout vélo pliant, il est conçu pour être associé à un autre mode de transport (train, voiture, etc.) et c’est pour cela que l’autonomie est limitée.

Le plus contraignant reste le connecteur placé sous le boîtier de pédalier. Ce dernier est exposé aux projections d’eau et sera inévitablement sale avec des traces d’hydrocarbures ou de cambouis (si l’on roule sur Paris par exemple) à cause du garde-boue et de la bavette trop courts.

Le câble sort par le tube de selle sous le vélo et le connecteur se trouve également sous le vélo.

Le chargeur 42V 2A permet de recharger complètement la batterie en 3 heures. La recharge est constante.

Conclusion

Pour

  • Confortable.
  • Système de pliage simple et rapide.
  • Dépliage très rapide (verrouillage automatique).
  • Rapport qualité/prix.
  • Equipement de série (garde-boue, béquille, éclairage, porte-sacoche).

Contre

  • Pas de capteur de couple.
  • Encombrement une fois plié.
  • Connectique sous le vélo.
  • Garde au sol limitée avec la béquille.
  • Lourd.
  • Puissance limitée de l’éclairage et système de fixation propriétaire.
  • Batterie encombrante.

Note

7.5

Le Btwin E Fold 900 de Decathlon est un vélo pliant confortable et très pratique au quotidien. Son système de pliage est simple et rapide. Pour autant, son encombrement complique son utilisation dans les transports et l'absence de capteur couple ne permet pas de profiter correctement de l'assistance électrique. À ce prix-là, le vélo pliant électrique de Decathlon n'a quasiment aucun concurrent et s'impose comme l'un des meilleurs rapport qualité/prix du marché.

Confort
8
Performances
6
Equipement
7.5
Autonomie
6

Caractéristiques

  • Position moteur
    Moyeu arrière
  • Couple moteur
    35 Nm
  • Capacité batterie
    252 Wh
  • Diamètre de roue
    20"
  • Pneus

    Schwalbe Big Ben

  • Type de freins
    Disque hydrauliques
  • Vitesses
    7
  • Dérailleur arrière

    Shimano Tourney

  • Garde-boue
    Oui
  • Porte-bagage
    Non

Amateur de vélo aussi à l'aise sur une roue que sur deux. Mon objectif : informer avec passion.