Vélos cargos électriques

Tenways s’attaque au vélo cargo électrique avec le One

A l’Eurobike de Francfort, Tenways mettait en avant son nouveau biporteur électrique, le Cargo One. Un modèle plutôt abordable, accompagné d’un Ago T plus classique, mais bien équipé.

Le vélo cargo Tenways Cargo One. © Transition Vélo
Le vélo cargo Tenways Cargo One. © Transition Vélo

En bref :

  • Tenways suit la tendance du cargo avec son One, lancé cet été au prix de 5999 €
  • Equipé d’un moteur pédalier Bafang (120 Nm), moyeu Enviolo, freins disque Tektro, pneus Schwalbe et caisse bi-place
  • L’Ago T est l’autre nouveauté, un vélo urbain à moteur central (80 Nm) vendu 2600 €

Le fabricant de vélos néerlandais Tenways présentait ses nouveautés sur son stand du salon Eurobike de Francfort. L’occasion pour nous de découvrir ses deux nouveautés, les Ago T et Cargo One. Deux VAE taillés pour la ville, bien équipés et, surtout, bien positionnés en termes de tarif.

Cargo One, un biporteur bien équipé

S’il est une star dans les travées du Messe Frankfurt en 2023, c’est bien le vélo cargo. Pas étonnant de voir une marque comme Tenways s’y intéresser avec un premier biporteur électrique baptisé Cargo One. Ce vélo électrique massif en impose avec sa caisse de transport accueillant jusqu’à 2 enfants. Un modèle maous qui pèse tout de même 55 kg. Bonne idée : des LED sont présentes sur la caisse pour mieux identifier le Cargo One.

Tenways a fait ici confiance à Bafang pour la motorisation de son cargo. C’est le moteur central M600 qui est à la manoeuvre ici, avec son couple généreux de 120 Nm. De quoi déplacer sans problème de lourdes charges, même en côte, sur le papier tout du moins. Le moteur est associé à une batterie de 960 Wh. Une capacité gigantesque avec laquelle Tenways promet de rouler 100 km.

Le Tenways Cargo One dispose d’une transmission par courroie en carbone. Une solution qui demande peu d’entretien. Par conséquent, le vélo biporteur n’intègre pas de dérailleur, mais opte pour un moyeu à variation continue Enviolo. Une solution idéale pour la conduite urbaine, facilitant le changement de braquet dans toutes les situations.

La géométrie promet un position de conduite plutôt relevée. © Transition vélo
La géométrie promet un position de conduite plutôt relevée. © Transition vélo

Un positionnement tarifaire agressif

Le freinage est assuré par une paire de freins à disque hydrauliques Tektro. De quoi, en théorie, offrir un mordant efficace et progressif. Une large béquille est placée sous la caisse pour une position parfaitement stable lors du chargement du vélo. Le fabricant néerlandais a même pensé à inclure de série un antivol de cadre.

Dommage qu’un porte-bagage arrière ne vienne pas augmenter la capacité de transport de ce vélo cargo, certes déjà bien doté. La marque ne communique pas non plus sur les éventuels accessoires qui pourraient accompagner le vélo biporteur. La caisse proposée par Tenways est plutôt chiche avec 2 harnais et une petite banquette. Une protection contre la pluie serait bienvenue.

Une transmission par courroie qui demande peu d'entretien. © transition Vélo
Une transmission par courroie qui demande peu d’entretien. © transition Vélo

Le confort est promis par plusieurs éléments du biporteur de Tenways. D’une part, les roues sont chaussées par de large Schwalbe Big Ben Plus de 20″ à l’avant et 26″ à l’arrière. La tige de selle télescopique facilite pour sa part les montées et descentes du vélo. Enfin, le guidon et ses poignées ergonomiques sont ajustables par l’inclinaison de la potence. La position de conduite semble, de base, être plutôt détendue.

Le Tenways Cargo One sera disponible dans le courant de l’été 2023, probablement à partir de fin juillet d’après un représentant de la marque présent sur le stand à l’Eurobike. Le prix de vente du vélo biporteur électrique est fixé à 5999 €. Un tarif élevé, évidemment, mais qui reste assez bas au regard des prestations promises. Reste à voir si les performances et le confort sont effectivement au rendez-vous.

Tenways Ago T : un vélo urbain qui en a sous la pédale

Plus classique, le Tenways Ago T vient compléter la gamme de vélos électriques urbains du fabricant. Ce modèle à cadre ouvert se distingue des autres VAE de la marque en optant pour un moteur central et non un moteur moyeu. C’est également Bafang qui est aux manettes, avec cette fois un M420 qui développe 80 Nm de couple. Une valeur qui devrait être suffisante pour affronter bien des situations, notamment les côtes.

D’autant que, là encore, Tenways a choisi de travailler avec une transmission Enviolo et une courroie en carbone. Des raffinements qui sont habituellement croisés sur des vélos électriques à plus de 3000 €, voire plus encore. Ici, l’Ago T fait assez fort avec un tarif fixé à 2600 €.

Des atouts à revendre

Tenways ne se montre pas avare en matière de composants, avec notamment une paire de freins à disque hydrauliques de chez Tektro, une tige de selle suspendue, un antivol de cadre et une batterie de 504 Wh intégrée au cadre. Le porte-bagages arrière est soudé au cadre et promet de supporter jusqu’à 27 kg. Les pneus de 28″ CST Classic Zeppelin offrent une belle largeur de 50 mm et un volume d’air intéressant.

Le Tenways Ago T devrait débarquer sur le marché français très prochainement. Peut-être en apprendrons-nous plus à ce sujet lors des Prodays, salon dédié au vélo qui se tiendra à Paris début juillet.

  • Mis à jour le 28 juin 2023

Journaliste à vélo, expatrié dans le Luberon. Persuadé d'être un sniper de l'humour, qui ne rate jamais sa cible.

Les commentaires sont fermés.