Selles

Une selle de vélo pour mettre fin au mal de derrière

Un duo formé d’un ingénieur et d’un designer a mis au point une selle de vélo pensée pour diminuer l’appui et donc le fameux mal au derrière. Un système de deux parties mobiles qui suivent les mouvement du cycliste.

En bref :

  • Un ingénieur et un designer ont créé une selle pensée pour réduire le poids supporté par le fessier.
  • La selle de vélo VabsRider est constituée de deux parties mobiles qui suivent les mouvements des jambes.
  • Elle n’est pas encore commercialisée, mais la startup sera présente au selon Eurobike de Francfort.

Que celui qui n’a jamais eu mal au séant après une sortie à vélo, plus ou moins longue, lève la main. La selle est le composant qui supporte dans la plupart des cas la majeure partie de votre poids. Un poids qui, s’il est mal réparti ou appliqué au mauvais endroit, peut finir par être source de douleurs. Autant le dire crûment : à vélo, on peut avoir mal au cul.

La selle vue du dessus. © AtaraxyBSC

Maintenant que les termes sont posés, il convient de trouver des solutions. C’est justement ce qu’ont cherché à faire l’ingénieur australien Robin Macan et le designer français Philippe Guichard, via la startup AtaraxyBSC du premier nommé. De leur collaboration est née la VabsRider, une selle de vélo coupée en deux parties, toutes deux mobiles.

© AtaraxyBSC

L’idée est ici de suivre les mouvements des cuisses et des fesses au pédalage, pour que le poids ne soit plus supporté par les ischions, les os à la base du bassin. Avec le mouvement des deux parties fixées à un axe, le poids va être transmis aux fémurs et soulager votre derrière. La promesse est belle.

Un vélo vu par un designer. © AtaraxyBSC

Nous sommes curieux de pouvoir essayer cette selle VabsRider. Certes, elle semble bien alléger certaines zones, mais sur les vidéos que l’on peut voir, d’autres points d’appui semblent se créer sur les muscles ischio-jambiers. Des ajustements notamment au niveau de la largeur de l’assise sont prévus.

Pour l’heure, la selle novatrice d’AtaraxyBSC n’est pas encore commercialisée. La startup australienne fera le trajet jusqu’à Francfort pour le salon Eurobike 2024. Ça tombe bien, nous y serons nous aussi. Nous tâcherons d’en apprendre plus sur cette nouvelle selle et, pourquoi pas, de l’essayer.

Source : Cleanrider

  • Publié le 11 juin 2024

Journaliste à vélo, expatrié dans le Luberon. Persuadé d'être un sniper de l'humour, qui ne rate jamais sa cible.

Les commentaires sont fermés.