Vélos électriques Mis à jour le 26 juin 2024

Les meilleurs vélos électriques du moment

Découvrez notre sélection des meilleurs vélos électriques testés par nos soins. Un guide d’achat qui vous aiguille vers le VAE le plus adapté à vos besoins.

Trouver le vélo électrique adapté à ses besoins et à son budget peut être difficile. Nous testons chaque année des dizaines de VAE de toutes sortes : vélo de ville, vélo de randonnée, vélo cargo, VTT… Que vous cherchiez un vélo pour aller au travail ou pour vous balader – et pourquoi pas les deux ? – nous vous proposons ici une sélection des vélos à assistance électriques qui nous ont le plus marqués.

Cette sélection sera évidemment amenée à bouger au fil du temps, à mesure que de nouveaux modèles plus performants, plus endurants ou moins chers arriveront sur notre site. Vous pouvez justement retrouver l’intégralité de nos tests de vélos électriques dans notre comparatif.

L’allié parfait pour la ville : Decathlon Btwin LD 920 E

Decathlon est sans aucun doute un poids lourd du vélo en France. L’enseigne de sport propose une gamme de vélos électriques particulièrement large et ne se repose pas sur ses lauriers. Preuve en est le Btwin LD 920 E Automatique, un VAE pensé pour la ville et particulièrement innovant.

L’un de ses principaux atouts réside dans son moteur central Owuru. Ce dernier intègre un système à variation continue qui permet de ne plus se soucier des changements de vitesse. Sur le LD 920 E, il suffit de pédaler naturellement et le moteur fait le reste. Un système qui nous a pleinement convaincus. Son équipement complet en fait un allié parfait pour les trajets du quotidien.

Alors, certes, ce vélo électrique innovant est vendu un peu moins de 3000 €. Un tarif élevé pour la gamme de Decathlon, mais pourtant très compétitif à l’échelle du marché du VAE. Pour un vélo électrique aussi performant, endurant et bien équipé que le LD 920 E, il faudra généralement dépenser bien plus. Enfin, le SAV de Decathlon est reconnu comme assez efficace dans l’ensemble. La présence de nombreux magasins sur le territoire est rassurante.

Pour

  • Un moteur puissant et réactif qui fait oublier le poids du vélo
  • La variation continue d’une fluidité bluffante
  • Parfaitement équipé pour une utilisation quotidienne
  • Tout est automatique mais on prend du plaisir
  • Une excellente autonomie
  • Freinage performant
  • Console centrale bien lisible
  • Commande au guidon simple et efficace

Contre

  • Absence de port de charge sur le cadre
  • Vélo lourd à porter/déplacer
  • Bridage à 27 km/h même quand on a envie d’y mettre plus de jambes
  • Garde-boue trop court à l’avant
  • Klaxon gadget et inutile
  • Soudures de cadre assez visibles

Un VAE pas cher et costaud : Nakamura E-Crosscity

Si les vélos cargos, biporteur et longtails, ont la côte, ces gros porteurs restent souvent assez chers. Intersport est donc bien inspiré avec son Nakamura E-CrossCity. Positionné à moins de 1200 €, ce vélo électrique est capable d’embarquer pas moins de 60 kg sur son porte-bagage arrière. De quoi embarquer les enfants et les courses sans problème.

Certes, il préférera les parcours plutôt plats et urbains. Son petit moteur placé dans le moyeu de la roue arrière ne lui permet pas de gravir toutes les montées sans sourciller. Sa transmission 7 vitesses n’est pas non plus la plus performante. Mais pour un tarif aussi bas, il ne faut pas s’attendre à des miracles, vous vous en doutez. Il n’est pas le meilleur VAE du marché, mais le Nakamura E-CrossCity reste un bon rapport qualité/prix.

Pour

  • Capacité de charge à l’arrière.
  • Rayon d’action adapté à une utilisation urbaine.
  • Position confortable pour les petits trajets.
  • Equipement de base fourni pour le quotidien.

Contre

  • Puissance moteur limitée.
  • Temps de charge assez long.
  • Manque de progressivité dans l’assistance.
  • Transmission 7 vitesses inadaptée.
  • Freinage pas assez mordant.
  • Garde-boue avant trop court.
  • Commande moteur très basique.
  • Pneumatiques de piètre qualité.

Le plus confortable et polyvalent : Moustache J

La marque Moustache s’est bien installée dans le paysage du vélo électrique français. Il faut dire que l’entreprise vosgienne tape souvent dans le mille avec ses VAE qui reprennent tous des noms de jour de la semaine, en clin d’oeil à leur positionnement. Tous ? Presque. Car depuis 2023, Moustache propose le J. Un vélo électrique singulier, à la fois urbain et baroudeur, avec son cadre ouvert fabriqué en France et tout suspendu.

Résultat ? Un VAE très réussi qui nous a conquis par son confort très appréciable et ses performances solides. Aussi à l’aise sur les avenues que sur les chemins, le Moustache J est un vélo électrique complet. Avec un prix de départ au-delà des 5000 €, le vélo électrique français n’est malheureusement pas à la portée de toutes les bourses.

Pour

  • Confortable.
  • Véritablement tout terrain.
  • Cadre ouvert et tige de selle télescopique pour faciliter la montée.
  • Moyeu à variation continue agréable.
  • Transmission par courroie (très peu d’entretien).
  • Grand écran Kiox 500 lisible.
  • Télécommande Bosch Led Remote pratique.
  • Moteur et pneus silencieux.
  • Grande bavette.
  • Porte-bagage suspendu (parfait pour le confort des passagers ou du matériel fragile).

Contre

  • Lourd (33 kg).
  • Placement de l’antivol.
  • Absence d’antivol de cadre.
  • Charge complète de la batterie assez longue (5h).
  • Placement de la sonnette.

Un cargo abordable pour transporter les enfants : Nakamura Crossover Longtail

A l’heure de transporter ses enfants, le vélo cargo est sans aucun doute l’une des meilleures solutions en ville. Le Crossover Longtail de Nakamura, vendu par Intersport, promet de transporter 80 kg sur son long porte-bagages. De quoi embarquer 2 enfants ou un adulte. Doté d’un moteur central assez performant et d’un équipement plutôt complet de série, ce vélo cargo électrique ne manque pas d’atouts.

Le Nakamura Crossover Longtail est sans aucun doute un très bon rapport qualité/prix. Il faut mieux que son concurrent direct de chez Decathlon, le Velocargo R500E, vendu au même prix, mais moins bien équipé.

Le vélo cargo longtail le plus pratique : Bike 43

Le Bike 43 est vélo cargo électrique longtail très performant et maniable tout en restant étonnamment confortable grâce à son cadre en acier et ses pneus ballon. La barre de maintien relevable simplifie énormément la montée et la descente des passagers et permet le transport d’adultes sans contrainte.

Nous avons eu un véritable coup de cœur pour ce vélo qui se présente comme l’un des longtails les mieux conçus du marché.

Un vélo électrique qui roule aussi sans assistance : Lemmo One

Le vélo électrique est un allié incontestable pour bien des situations. Mais on peut aussi avoir envie de rouler sans assistance et là, le moteur et la batterie se transforment en boulet pénible à trainer. C’est de ce constat qu’est parti Lemmo pour concevoir son Lemmo One. Ce vélo électrique adopte un style plutôt dynamique et profite d’un petit moteur développant 40 Nm placé dans sa roue arrière.

Si l’on s’en sent les jambes, on peut choisir de débrayer le moteur du Lemmo One, pour éliminer toute friction et rouler comme on le ferait sur un vélo classique. Autre bonne idée, l’électronique et la batterie sont placées dans un boitier qui s’enlève et s’installe facilement. On ne transporte ainsi pas le poids mort d’une batterie quand ce n’est pas nécessaire.

Tout n’est pas parfait avec le Lemmo One, mais il reste l’un des rares vrais vélos hybrides. Il a même le bon goût de ne pas être trop cher, puisqu’il est vendu pour moins de 2000 €.

Pour

  • Design.
  • Finition.
  • Tout dans la batterie avec un format pratique.
  • Antivol de cadre et alarme intégrés.
  • Moteur moyeu débrayable.
  • Équipement de série.
  • Connecté, mais pas trop.
  • Plein de petites astuces (feu-stop, batterie qui charge des appareils USB).

Contre

  • Pas de recharge de la batterie en USB-C.
  • On aurait aimé pouvoir débrayer le moteur en roulant.
  • Moteur peu agréable (impossible de rouler doucement).
  • Pas de sonnette (avertisseur sonore intégré inutile).

Le VTC électrique qui passe partout : Giant Anytour X E+ 1

Dans la catégorie des VTC, il y a les vélos à l’accent urbain qui aiment de temps en temps s’aventurer sur les chemins de gravier. Et il y a le Giant Anytour X E+ 1. Un vélo électrique à cadre ouvert qui se la joue tout terrain et capable de passer presque partout. Ce VTC électrique a pour lui un excellent confort, une prise en main facile et un moteur capable de faire avancer le vélo dans toutes les conditions. Il profite même d’une très grosse batterie pour ceux qui envisagent de longues balades.

Différents modes d'assistance qui peuvent être personnalisés.
Différents modes d’assistance qui peuvent être personnalisés.

Revers de la médaille, il pourra manquer un peu de rendement pour être parfaitement à l’aise en ville. Son poids pourra également handicaper ceux qui cherchent un vélo électrique maniable. Mais dans l’ensemble, il n’y a pas grand-chose à reprocher à ce Giant Anytour X E+ 1.

Pour

  • Excellentes finitions.
  • Equipement très complet.
  • Performances de haute volée.
  • Confortable, même sur les chemins engagés.
  • Autonomie solide.

Contre

  • L’autonomie aurait pu être encore plus importante.
  • Assez lourd.
  • Selle trop large.
  • Pneus trop « tout terrain » pour un usage en ville.
  • Position de la commande de tige de selle.

Un VTT électrique pour le vélotaf : Trek Marlin+ 8

Vous avez peut-être envie d’aller au boulot à vélo, mais également de pouvoir aller en forêt le weekend. Avec le prix des vélos électriques et leur encombrement, tout le monde ne peut pas envisager d’avoir un vélo pour chaque usage. Et pourquoi ne pas envisager un VTTAE comme un vélo pour tous les jours, capable de prendre les chemins de traverse quand on le souhaite ?

Le Trek Marlin+ 8 est pensé en partie pour ça. Ce VTT électrique propose des performances d’un niveau modéré en tout terrain. Il affronte les dénivelés pas trop importants et les chemins pas trop cassants avec une certaine aisance.

La bonne idée de Trek, c’est d’avoir placé des oeillets sur le cadre qui permettent de fixer garde-boue, porte-bagage et béquille pour transformer le Marlin+ en véritable vélo utilitaire. Entre un vélo pour aller au boulot et un VTT, plus besoin de choisir.

Pour

  • Finitions.
  • Géométrie rassurante.
  • Tige de selle télescopique.
  • Pneus 29″ larges (2,6″).
  • Moteur silencieux.
  • Freinage efficace.
  • Transmission polyvalente.
  • Possibilité d’équipement pour la ville.

Contre

  • Batterie non amovible.
  • Autonomie limitée.
  • Moteur limité pour les côtes très marquées.

Journaliste à vélo, expatrié dans le Luberon. Persuadé d'être un sniper de l'humour, qui ne rate jamais sa cible.